Une négociation rondement menée

Classé dans : Bases, Communication | 0

Qu’est-ce qu’une négociation rondement menée ? Dois-je repartir avec la chemise de l’autre partie ? Est-elle synonyme de tarif élevé ?

Si tel est le cas, mon client est-il également satisfait de notre échange ? Notre collaboration est-elle durable ?

.

Mon objectif est de mettre la main sur les bons clients et de les conserver.

.

Dans ces conditions, une bonne négociation peut être définie comme un échange à la fin duquel les deux parties sont satisfaites.

;

Personnellement, et bien que le tarif soit un facteur important, le montant total de la commande n’est pas le point principal et de nombreux facteurs peuvent le faire fluctuer.

.

Prenons un exemple : il peut arriver que le client ait mal évalué le coût de la traduction. S’il s’agit d’un client habituel et avec lequel nous avons développé une bonne relation, nous prendrons sa demande en considération. Nous chercherons à trouver un terrain d’entente.

Si, ce même client nous propose un document particulièrement mal rédigé dans la langue source (si, si, ça arrive !) ou particulièrement délicat, nous adapterons également notre tarif habituel en fonction des spécificités du travail.

.

Selon moi, trois points sont primordiaux satisfaire le client, développer un rapport de confiance et enfin être satisfaite des conditions de travail.

.

Pour satisfaire le client, une fois de plus, il n’est pas forcément question d’argent. Le service lui aussi est important, tout au long de votre relation, même en dehors des commandes. Si un client habituel vous demande de lui traduire rapidement une petite phrase oubliée ou changée, allez-vous vraiment la lui facturer ? Nous non ! Simplement parce que cela fait partie du service global que nous lui proposons : NOUS SOMMES LÀ POUR LUI, pour lui faciliter la vie, pour l’aider à trouver des solutions adéquates, … et non pour lui prendre son argent.

.

Développer un rapport de confiance prend du temps et nécessite de s’impliquer personnellement dans la communication. Il est capital de respecter les accords pris et, dès que l’on détecte un point délicat, en parler au client permet de trouver des solutions. Faire l’autruche ne sert à rien ! Au contraire, vous risquez de mettre le client dans une situation délicate (et vous aussi, par la même occasion) alors qu’une solution aurait pu être trouvée, en prenant les devants.

.

Je ne suis pas difficile mais quelques conditions sont capitales à ma satisfaction : un tarif ridicule me met dans un tel état de râlerie que je fais mon travail de mauvaise grâce, au risque de le bâcler, ce qui induit la seconde cause d’insatisfaction. Les délais un peu serrés ne me posent aucun problème, à condition que cela ne nuise pas à la qualité du travail ou à l’attention que je peux porter à mes autres clients. Par contre, je déteste au plus haut point qu’on me contacte 5 fois par jour pour savoir où j’en suis ! Un client confiant SAIT que le travail sera rendu dans les délais. Il ne stresse pas et vous laisse une paix royale.

.

Par conséquent, une négociation rondement menée, selon moi c’est une négociation où :

  • le client obtient un service de qualité à un tarif satisfaisant
  • le traducteur a tout ce dont il a besoin pour effectuer un travail de qualité, dont un tarif satisfaisant
  • les deux partenaires signent en toute confiance et contents de leur échange, en étant certains d’avoir obtenu que qu’ils voulaient aux conditions qui leur conviennent.
Les chiffres ne se comptent pas sur un seul projet
Les chiffres ne se comptent pas sur un seul projet

.

Non, plumer un client n’est pas un bon calcul.

Non, proposer ses services à un tarif insatisfaisant pour décrocher un contrat n’est pas une solution satisfaisante.

Oui, réduire légèrement son tarif dans certaines conditions qui vous agréent peut être une démarche constructive.

Oui, avoir des clients contents et confiants est un énorme gain de temps et d’énergie.

.

Parfois, une bonne négociation, c’est aussi dire NON MERCI au client, simplement.

.

Et selon vous, qu’est-ce qu’une négociation rondement menée ? Quels sont les points cruciaux ? Sur quoi ne transigez-vous pas ?

.

Laissez un commentaire