Soyons cohérents grâce aux TM

Classé dans : Bases, Général, Outils | 1

Qu’est-ce qu’une mémoire de traduction (TM, pour translation memory) ? À quoi sert-elle ? Quand et comment s’en servir ? Est-ce dans notre intérêt ?

Premiers pas vers la mémoire de traduction.

.

Qu’est-ce qu’une mémoire de traduction ?

source - cible
source – cible

 

Lorsque nous utilisons un programme de TAO (traduction assistée par ordinateur, ou CAT tool), le logiciel découpe le document à traduire en segments. Ces segments sont ensuite traités individuellement.

La TM est l’enregistrement de chaque segment en langue source

associé au segment traduit.

.

À quoi sert-elle ?

.

Elle permet d’attirer l’attention du traducteur sur des segments similaires déjà traduits et de lui en rappeler la traduction. Ainsi, le traducteur gagne en cohérence. Selon les options du programme de TAO, la TM peut proposer des segments plus ou moins proches des segments à traduire.

 .

Quand et comment s’en servir ?

 .

La TM est principalement utile dans les traductions techniques où des procédures, des explications ou des intitulés sont susceptibles de se répéter ainsi que dans des catalogues.

Lorsqu’il s’agit de traductions plus littéraires ou de communication/marketing, l’utilité de la TM est discutable puisque chaque phrase va être différente. Encore que, dans certains cas, elle peut permettre de conserver une cohérence stylistique.

.

La TM devient rapidement lourde à traiter. Il est donc important de conserver non pas une mais des TM. On peut les classer soit par client, soit par domaine. Chez Traduttrissimo, nous avons opté pour une TM par client final. Ainsi, chaque fois que nous devons traduire un document pour un client spécifique, nous reprenons sa TM au moment de la création d’un nouveau projet.

.

ATTENTION, il faut entretenir sa TM.

.

Avant tout, il faut prendre le temps de consigner de toutes les modifications apportées au texte. En effet, au moment de la relecture finale, certaines modifications peuvent être faites directement sur le document cible. Il faut alors retourner sur le logiciel de TAO et prendre note des modifications. De même, si le client effectue des modifications, il convient de modifier la TM en conséquence.

Cette opération est capitale car, sans cela, vous risquez de recopier un segment dans lequel subsiste(nt) une/des erreur(s).

.

Lorsque la TM devient conséquente, il peut être bon également de l’épurer en la passant en revue et en supprimant les segments inintéressants, ceux qui n’ont jamais été répétés.

.

Quel intérêt pour le traducteur ?

 .

Il peut gagner énormément de temps en évitant de faire plusieurs fois le même travail.

Au moment de la création de dossier, s’il effectue une analyse du document avec son programme de TAO, le traducteur peut rapidement voir si le nombre de nouveaux mots est proche du nombre total de mots à traduire. Cela lui permet de mieux évaluer le temps nécessaire à la traduction et, s’il le désire, de prendre les répétitions en considération dans sa remise de prix.

 .

Quel intérêt pour le client ?

.

Si le document contient de nombreuses répétitions, le traducteur peut en tenir compte dans sa remise de prix et réduire d’autant les coûts de traduction.

Même s’il ne le présente pas de cette manière, un traducteur pourra octroyer à son client une remise en cas de documents particulièrement répétitifs.

.

Mais surtout, tous les documents traduits par la même personne seront cohérents. Si vous traduisez plusieurs manuels, les titres seront toujours identiques, par exemple. Si vous optez pour une formulation type, vous savez qu’elle sera reprise systématiquement.

..

En plus d’une TM bien entretenue, le glossaire est un outil indispensable à toute traduction cohérente, nous lui dédierons un billet très prochainement.

..

Alors, convaincu par l’utilité d’une TM ?

Comment gérez-vous vos TM ? Comment les organisez-vous ? À quel moment les nettoyez-vous ?

Mais peut-être ne les utilisez-vous pas. Utilisez-vous un logiciel de TAO ?

.

Pensez-vous que les TM nous sont utiles ou sont un moyen que certaines agences utilisent pour raboter nos revenus ? Que pensez-vous des TM qui nous sont parfois fournies avec des commandes ? Comment réagir face à des TM qui ne nous sont pas propres ? Voilà, je pense, de quoi rédiger quelques billets.

.

Une Réponse

  1. […] les CAT tools permettent de comparer les segments d’un document entre eux ou à ceux d’une TM existante. Ils permettent également de déterminer leur taux de […]

Laissez un commentaire