Astuce n°6 : Éviter de râler trop vertement sur les forums

Classé dans : Astuces | 0

Tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, prendre le temps de réfléchir avant d’écrire un e-mail, penser à l’image que l’on donne quand on prend la parole sur une place publique.

.
Je ne le dirai jamais assez, le premier ennemi du traducteur, c’est lui-même.

Combien de fois n’ai-je pas lu, sur différents forums ou dans divers groupes, des réactions vives, voire agressives, écrites, postées, assumées par des collègues ?

Évidemment, certaines situations nous énervent.

Évidemment, nous avons parfois besoin d’exprimer notre raz-le-bol.

Mais, franchement, est-il nécessaire de le faire sur la place publique ?

Négatif et fier de l'être. Est-ce vraiment valorisant ?
Négatif et fier de l’être. Est-ce vraiment valorisant ?
Quelques questions qu’il est bon de se poser avant de poster un commentaire virulent :

Qui va lire mon commentaire ?

Quelle image donne-t-il de moi ?

Est-ce vraiment l’endroit adéquat pour émettre ce commentaire ?

Mon message est-il vraiment pertinent ?

Comment les lecteurs vont-ils percevoir mon message ?

Est-ce que je risque de froisser quelqu’un ?

Dans quelle mesure est-ce que je risque de critiquer involontairement l’attitude de l’un des lecteurs  ?

.

La critique est-elle justifiée ?

J’ai lu de nombreux commentaires extrêmement vindicatifs relatant des problèmes qui, selon moi, n’en sont pas vraiment, peuvent être compris autrement si on se met à la place de la personne blâmée ou si, simplement, on fait preuve d’un minimum de compréhension.

.

Éviter de devenir un spécialiste ès râlerie

Si, je vous assure, il y en a. Je lis même régulièrement les commentaires de certain(e)s juste pour savoir sur qui ou sur quoi porte la discussion du jour. Ceci dit, j’avoue aussi que, comme j’accorde une grande importance aux relations interpersonnelles, je fuis ces râleurs comme la peste.

Inutile, par conséquent, de vous expliquer pourquoi j’ai ma petite liste de personnes avec lesquelles je n’ai vraiment pas l’intention de collaborer.

.
Sérieusement, vous pensez que je suis la seule ?

Vous ne vous êtes jamais dit que certain(e)s sont vraiment trop râleurs et que travailler avec eux ne vous attirera que des ennuis ? Combien de donneurs d’ordres lisent les commentaires des traducteurs sur les forums ou groupes de traducteurs ?

.

Trouver une autre façon de défouler son agressivité

Il existe d’autres moyen de déverser sa rage que sur les réseaux sociaux : en parler à une ou deux personnes proches, en discuter en privé avec un(e) collègue avec lequel/laquelle on a développé une amitié, écrire pour déverser sa colère et jeter, brûler ou conserver précieusement ses coups de g… pour en tirer un livre, un jour.

.
Un forum, c’est quoi déjà ?

Vous vous imaginez, debout, au beau milieu de la place de votre ville/village, expliquant à qui veut l’entendre à quel point certaines personnes vous sortent par les trous de nez, dans un langage parfois extrêmement fleuri ? Impensable ? Alors, pourquoi le faire sur les réseaux sociaux ?

Nous ne sommes pas « entre potes » dans les groupes et forums. Nous sommes entre professionnels, la nuance est de taille.

.

Adopter un comportement professionnel, c’est aussi être raisonnable, respectueux et tenter de comprendre le point de vue de l’autre.

N’oubliez pas que ce que vous publiez sur Internet, d’une façon ou d’une autre, tout le monde y a accès.

Alors, gardez le sourire en toute occasion et, si vraiment vous voulez râler un grand coup, réfléchissez à l’endroit où vous le faites mais surtout à la façon de le formuler.

.

Vous avez d’autres conseils à partager avec les râleurs compulsifs ou occasionnels ? N’hésitez pas à laisser un commentaire.

.

Laissez un commentaire