Oufti, c’est tof !

Classé dans : Belgicismes, Humeur | 0

Comment ??? Vous ignorez tout des croustillon, trémie, casserole, mallette et frotte-manche ? Vous croyez qu’être le cul dans le beurre a une connotation salace ?

.

On veut vous vendre de la cacaille et vous êtes prêt à mettre le prix ? Vous ne comprenez pas que je puisse être en margaille avec mon meilleur ami parce qu’il me raconte de carabistouilles ? Nom de dom… il était temps que je retrouve ce livre sur les belgicismes !

.

C’est en farfouillant dans de vieilles caisses que j’ai retrouvé ce petit livre bien utile et qui m’a fait sourire : Belgicismes, des éditions Duculot. Ce petit « Inventaire des particularités lexicales du français en Belgique » est une mine. Je me suis dit que je devais vous en faire profiter.

.

Étant originaire de la région liégeoise et ayant vécu quelques années dans les Ardennes, du côté de Bastogne, j’avoue volontiers que le brusselier, entendez le français de Bruxelles, reste souvent un mystère. Par contre, mes rencontres avec des habitants des quatre coins du pays m’ont permis, dès l’enfance, de découvrir que nous ne parlions pas tous la même langue et que ce que l’on nomme, chez moi, une chique est un bonbon ailleurs en Belgique, alors que le terme bonbon, chez moi, désigne un biscuit, en France. Et nous ne parlerons pas de boule ou autre chiclette ! À ce propos, la chiclette ne figure pas dans mon bouquin, mais le chicklet bruxellois bien… Vexée, la liégeoise !

Vous suivez toujours ?

.

Allez, je vais être gentille et vous montrer tout ça en images.

.

Si vous désirez en savoir plus sur les belgicismes, et rire un bon coup, vous pourrez bientôt visiter la nouvelle page de ce blog « Belgicismes » qui sera mise à jour régulièrement.

Si vous préférez être tenu au courant directement, suivez mes publications sur Facebook ou Twitter @Traduttrissimo.

Laissez un commentaire