Si les arnaqueurs se mettent à Google trad…

Classé dans : Humeur | 2

Nous avons probablement tous reçu des e-mails pour le moins douteux, mais, lorsque l’arnaque visiblement traduite avec Google trad, je ne peux m’empêcher de répondre. Et ça donne ceci.  😉

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un étrange courriel. La traditionnelle arnaque à l’héritage rédigée en italien (puisque je vis en Italie, il est normal que l’émetteur adapte son discours), par un monsieur qui se dit né à Palerme et dont le texte est truffé de fautes grossières, de choix de pronoms pour le moins surprenants, … Le plus amusant, c’est qu’il a visiblement utilisé Google trad pour traduire une expression française… mal orthographiée…

Je vous passe la pénible histoire du monsieur richissime à l’agonie, qui ne me connaît pas mais sait néanmoins que je suis une personne de bien et digne de confiance, et qui veut faire de moi son unique héritière parce qu’il sait que j’en profiterai pour faire au monde tout le bien qu’il n’a pas eu la force de faire dans sa vie.

Outre les habituelles erreurs dans le choix des pronoms, cela devient particulièrement amusant quand il m’écrit que je suis « una persona (…) di buon fegato » ou, littéralement de bonne FOIE !

.

La preuve est faite, non seulement notre arnaqueur s’exprime en français, mais en plus, il commet d’affreuses fautes d’orthographe. C’en est trop, il fallait que je réagisse. Non mais, c’est vrai. Qu’il tente d’arnaquer les gens, ce n’est déjà pas bien mais il pourrait, au moins, s’appliquer, non ? 😉

.

Ma réponse, toute simple, et en français : 

.

Cher Monsieur,

Je vous remercie de votre si gentille attention et me permets d’attirer votre attention sur un petit détail : Google trad, même pour les arnaques grossières, n’est pas efficace.
Peut-être devriez-vous faire preuve d’un peu moins d’ambition et vous cantonner à votre langue maternelle même si, au vu de la traduction obtenue, vous ne la maîtrisez que très approximativement.
Ou bien devriez-vous carrément envisager de changer de carrière, je doute que vous ayez les compétences nécessaires à monter de réelles arnaques efficaces… un peu limité, peut-être, ou trop confiant…
Enfin, si vous persistez, je vous souhaite bon courage parce que, vu l’étendue de vos tares, ce n’est pas gagné.

.

Très amusée par votre courriel, je vous remercie du moment de franche rigolade que vous m’avez permis de partager avec mes (nombreux) amis du web.

.

Manuela Ribecai

.

À noter que quelques jours plus tard, le monsieur m’a écrit de nouveau. Il a pris la peine de me préciser qu’il était bien italien mais qu’il avait longuement vécu en France, d’où sa maîtrise approximative de la langue de Dante (et de Voltaire, visiblement !). Évidemment, il a été fort étonné de ma réponse, et quelque peu déçu également, mais son avocat ayant mes coordonnées, tout pourrait quand même se faire si je décidais de changer d’avisqui sait ?

.

Et vous, ne trouvez-vous pas que, quand des arnaqueurs nous font l’affront de nous prendre pour des oies blanches, ils pourraient au moins faire l’effort d’y mettre les formes ? Ne trouvez-vous pas qu’il vaut mieux en rire ?

2 Réponses

  1. Aurore Vuillet

    Ce monsieur a dû être fort surpris !!! Bien joué, dommage que tu aies ainsi perdu ton héritage 😉

    • Oui, c’est dommage ! Mais, n’oublie pas, si je change d’avis, je peux recontacter son avocat ! 😛

Laissez un commentaire